Quand investir dans une assurance vie ?

Plusieurs raisons incitent certains Français à ouvrir un contrat d’assurance-vie. En effet, plusieurs souscrivent pour profiter de l’enveloppe fiscale avantageuse, de ce type d’assurance, d’autres pour un rendement élevé, ou encore pour préparer leur retraite, ou l’avenir de leurs enfants. Quoi qu’il en soit, la question que nombreux se posent, c’est à propos du bon moment d’ouverture de cet investissement.

Une assurance-vie, en flash

On peut dire que c’est un placement par excellence, destiné au grand public, donc ouvert à tous. En réalité, ces contrats sont une forme d’investissement financier, puisque les primes versées sont investies en fonds de placement.

Sa souplesse permet, aux souscripteurs d’effectuer des versements libres, ou réguliers, et des retraits à tout moment, sous forme d’avance, comme une sorte de prêt, ou de rachat, partiel ou total, ainsi que quantité d’options de gestion, avec, entre autres, des arbitrages entre supports, versements programmés, sécurisation des gains.

Ainsi, le contrat d’assurance-vie a pour but d’investir, en se constituant un capital pour soi-même, les proches. Une opération qui rentre dans le cadre des objectifs patrimoniaux, comme, entre autres, l’obtention d’un complément de revenus, préparation de la retraite, transmission de patrimoine. À noter que dans ce genre d’investissement, le risque est relativement limité. Et aussi, le rendement est potentiellement meilleur que le livret d’épargne, avec une fiscalité intéressante.

Formes d’investissement

Il est possible d’investir sous différentes formes, comme les versements :

  • initiaux : correspondant au premier versement lors de la souscription, par chèque, virement, ou prélèvement automatique, selon les assureurs ;
  • complémentaires libres : concernant le libre versement ;
  • complémentaires programmés : en fixant un montant et une fréquence.

À noter que pour cette dernière, il n’y a aucune obligation dans les versements complémentaires. En effet, le souscripteur peut, s’il le souhaite, ne verser qu’une seule prime unique.

Investir dans une assurance-vie

Toute personne physique majeure domiciliée fiscalement en France peut ouvrir un contrat d’assurance-vie, à son nom auprès de l’établissement financier de son choix.

Tout d’abord, il faut savoir que chaque catégorie d’âge, 20 ou 30, 40 ans, a ses propres problématiques de placement. En effet, par exemple, la notion de court, moyen, long, terme n’est pas la même, et généralement la structure familiale, les ressources financières changent, également, à chaque catégorie. En fait, l’essentiel, c’est de s’investir tôt, même avec des petites sommes.

Dans tous les cas, s’il s’agit d’un premier placement, il est nécessaire, avant de se lancer, de fixer un objectif, et s’informer au maximum.

S’investir par objectif

C’est bien définir d’avance les objectifs d’investissement, comme, entre autres :

·         Une épargne de précaution : consistant à une précaution financière, en cas de difficulté dans ce domaine ;

·         La retraite : concernant la préparation d’une retraite paisible ;

·          Un achat immobilier : touchant l’anticipation d’un achat immobilier, en constituant un apport conséquent.

Des souscripteurs avertis

investir-dans-une-assurance-vieLe futur souscripteur doit bien maîtriser les différents critères d’investissement, comme, entre autres, les différentes enveloppes fiscales pour réaliser son investissement. En effet, concernant l’assurance-vie, elle permet de réaliser des investissements très divers, via des différents supports, comme les fonds d’investissements en actions et en obligations, ETF, et les fonds à capital garanti. Elle présente deux avantages fiscaux, à savoir une défiscalisation progressive des plus-values et une imposition réduite à la succession. Enfin, l’assurance-vie est un produit flexible, qui permet de faire des retraits et des versements quand vous le souhaitez. L’assurance-vie est, dans la majorité des cas, l’enveloppe fiscale la plus adaptée.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *