Comment choisir le meilleur programme loi Pinel ?

La force des dispositifs de défiscalisation locative dépend, entre autres, de la qualité de leurs programmes. C’est pour cela que certains régimes fiscaux, comme la loi Pinel, dans leur volet marketing immobilier, mettent à l’avant ce dernier. Du coup, les investisseurs se trouvent devant des embarras du choix, ainsi, il est nécessaire de savoir comment choisir le meilleur programme Pinel ?

Les étapes de sélection

Le choix d’un bien neuf, ou en état de VEFA, est une des étapes à considérer sérieusement. Avec la loi Pinel, comme tous les dispositifs de défiscalisation locative, les avantages commencent par la qualité du produit mis en investissement.

L’auto-éxamination financier

Avant de se lancer dans le choix d’un programme, il est nécessaire d’être certain d’avoir le budget nécessaire, et d’être bien conscient des prix du marché. Cette première étape est primordiale, car elle permet de faire une première sélection, dans l’ensemble des programmes immobiliers, neuf ou VEFA, disponibles sur le marché.

Pour déterminer ce budget, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • la capacité d’endettement ;
  • l’effort d’épargne mensuelle, qu’on souhaite mettre en place ;
  • le montant des impôts.

Le principe c’est qu’un contribuable ne devrait pas faire un investissement qui met en péril sa situation financière. En fait, la première étape consiste à savoir si la situation fiscale, financière, et personnelle permet, au contribuable concerné, d’investir dans le neuf, tout en profitant des avantages du dispositif Pinel. Après cette détermination budgétaire, il est temps de passer à la seconde étape.

L’emplacement du programme

On n’achète pas pour le plaisir, mais pour un bon investissement. Il faut que le choix soit logique et basé sur des chiffres. Ainsi, le choix de l’emplacement, où se situera le programme loi Pinel, ne doit pas se faire en fonction du lieu de résidence. Il est possible d’investir au bout de la France, ou près de chez soi. Le choix doit se faire en fonction de certains critères. En effet, l’emplacement doit :

  • avoir une demande locative forte, par rapport à l’offre, c’est-à-dire, un secteur sous tensions locatives ;
  • être à la fois économiquement stable, et présenter des perspectives d’évolutions, comme des projets de développement économique.

Il faut s’intéresser, aussi, à la concurrence sur le secteur où on va investir. Quels sont les autres programmes commercialisés dans le même temps ? Quels sont les projets futurs de construction ?

Bien choisir le bon professionnel de l’immobilier

Bien choisir le bon professionnel de l’immobilierEn général, ce sont les promoteurs locaux, ou régionaux, qui ont une qualité de finition supérieure, qu’aux promoteurs nationaux. Néanmoins, le professionnel à privilégier doit bénéficié d’une assurance en dommage ouvrage. Surtout, si on investit dans un VEFA, pour jouir de la loi Pinel, le promoteur doit présenter une garantie financière d’achèvement, intrinsèque ou extrinsèque.

Dès lors, le choix du programme, éligible en loi Pinel, est bien réfléchi, pour optimiser le rendement de l’investissement. Pour finir, il est toujours conseillé de faire appel à un gestionnaire de patrimoine professionnel à la matière, afin d’éviter toutes sortes d’erreurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *